Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LA MAISON DE BARBERINE

Antoine Vouilloz

25 Juillet 2005 , Rédigé par Marc Burnet Publié dans #Personnages Vallorcins

De l'amour de Jérémie et de Marie Mélanie Michelin, naissait le 27 novembre 1882 au hameau de Barberine Antoine Vouilloz, qui fut baptisé le lendemain par le curé Ducroz en l'église de Vallorcine. Le parrain était Louis Aimé Ancey (1) de Barberine (son cousin germain, puisque la mère de Louis Aimé est Sophie Vouilloz, la soeur de Jérémie). La marraine était Marie-Louise Berguerand du Sizeray.

Son père, violoneux à ses heures de loisir, berce son jeune âge des accords de son instrument. Sa jeunesse a été celle de ses semblables: aider ses parents cultivateurs.

En 1911, on le trouve gérant de la coopérative, hôtel et magasin.

Son mariage avec Claret Augusta, dite "à Lucien", est célébré le 5 septembre 1912 à Vallorcine. De cette union naît le 13 mars 1914 Odile, épouse d'Ancey Michel Georges, aujourd'hui décédée.

Il fait construire le Bon Repos, avec bureau de tabac et café; après quoi la chance a fini de lui sourire. En effet, le 2 avril 1913, sa mère Marie Mélanie décède à l'âge de soixante-neuf ans. Son père Jérémie la suit de quelques mois, le 5 novembre 1913, à l'âge de soixante et onze ans.

Au décès de ses parents, Antoine était receveur buraliste. Le début de 1914 sembla lui sourire de nouveau, mais au mois d'août la Grande Guerre éclatait.

Antoine, incorporé au 11e B.C.A., montait au front. Blessé grièvement à Péronne, il décédait le 31 octobre 1914 à 5 h du soir dans l'ambulance de la division.

Il est enterré dans le carré militaire (tombe n° 36) du cimetière communal de Péronne dans la Somme. Son nom figure au bas de la liste du monument aux morts de Vallorcine, avec la mention 02 qui désigne la classe à laquelle il appartenait.

(Cf., au verso, son arbre généalogique et des cartes postales marquant sa présence ou son activité à Vallorcine).

Marc Burnet

(1) Louis Ancey et Sophie Vouilloz sont les bisaïeuls des fondateurs du Musée de Barberine.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article